Le Journal des Chercheurs

Accueil > Le JOURNAL des Chercheurs > Corps et formation, un nouveau titre de la revue internationale "Pratiques (...)

Corps et formation, un nouveau titre de la revue internationale "Pratiques de formation/Analyses" (Université Paris 8)

samedi 18 février 2006

Revue Pratiques de formation n°50, 184 p., février 2006, 12 euros
http://www-ufr8.univ-paris8.fr/pfa/pageaccueil.htm

revuepfa@univ-paris8.fr

Corps et formation

Résumés/Abstracts des articles

Sous la direction de Christine Delory-Momberger

Paris 13/Nord

Laboratoire EXPERICE (Paris 13/Nord-Paris-Saint-Denis)

Les écritures biographiques du corps : de l’élève à l’adulte

Résumé

Depuis la création des premières écoles jusqu’à aujourd’hui, le corps de l’élève est l’objet d’une mise à distance et d’une surveillance exercées à travers un système réglementé de prescriptions éducatives. Quels en sont les motifs invoqués et les finalités réelles ? Le corps de l’adulte « se souvient-il » des expériences biographiques de son corps d’élève ? Nous examinons dans cet article les liens entre éducation formelle et éducation informelle à la lumière du corps et de ses traitements dans l’espace de l’institution scolaire.

Abstract

From the creation of the first primary schools up to the present day, a pupil’s body has always been maintained at distance and under the object of exercised surveillance stemming from a regulated system of educational prescriptions. What motives are therefore invoked and what might the real finalities be ? Might an adult’s body “remember” the biographical experiences of his precedent pupil’s body ? We’ll examine in this article, the links between formal and informal education, in so as to cast a light on the body and its treatment in the area of school institutions.


Eve Berger

(Formatrice d’adultes et psychomotricienne

Centre de recherche interuniversitaire EXPERICE (Paris 13-Paris 8)

Laboratoire CERAP (Université Moderne de Lisbonne)

Le corps sensible : quelle place dans la recherche en formation ?

Résumé

La dimension sensible du corps, considérée comme le rapport à la résonance corporelle de toute expérience, n’a pas encore été formalisée dans la recherche en formation. Cet article propose quelques pistes pour l’aborder, notamment à travers une approche théorique et expérientielle du sens du mouvement.

Abstract

The body’s sentient dimension, seen as the relationship between experience and its resonance in the body, has never been formalised within the context of educational research. This article presents some directions which address this dimension, specifically through a theoretical and experiential approach of the sens of movement.


Jean Biarnès

Professeur en Sciences de l’éducation à l’Université Paris 13/Nord

Centre de recherche interuniversitaire EXPERICE

Corps, vêtements et souffrance sociale

Résumé

Corps et apprentissage sont dans un rapport dialectique. Autant il est légitime d’analyser les processus d’apprentissage s’appuyant sur le corps étudié dans toutes ses dimensions du vécu au symbolique, autant il est important d’essayer de comprendre les influences des apprentissages sur les positions symboliques du corps telles que peut les vivre un apprenant. Après avoir situé, dans un monde en profonde mutation, ce que le corps peut porter aujourd’hui comme stigmates et cicatrices de ce vécu difficile, comme l’errance, le lieu d’un « non-lieu », la désacralisation, le manque de l’Autre, l’article montre à partir de deux cas comment ce « portage » douloureux peut être atténué ou au contraire décuplé à partir du lieu de la formation.

Abstract

Body and training are maintained in a dialectical link. As much as it is legitimate to analyze the training processes in a multidirectional study, be it the symbolic aspects or a more empirical approach, it is of equal importance to try to understand the influences of training on the symbolic positions of the body, and from the viewpoint of the learner himself. After having located, in a world of great changes, the stigma and scars that the body can carry, as traces of a difficult existence, be it an erring, a no-man’s land or desacralization, isolation etc., we will demonstrate, with the help of two field cases, how, in a training environment, these painful burdens can either attenuate or on the contrary, be increased tenfold.


Pierre Dominicé

Professeur honoraire en Sciences de l’éducation à l’Université de Genève

La formation confrontée aux maltraitances du corps

Résumé

La dissociation entre la pensée et le corps a été renforcée par la priorité cognitive données aux apprentissages formels du parcours scolaire ainsi qu’aux pratiques dominantes du courant de la médecine scientifique. Le dévoilement récent du corps, dans une compréhension plus globale du sujet, permet d’accéder à une prise en charge biographique du vivant.

Abstract

The fracture between what is considered as two different parts of human being, the body and the mental sphere has been reinforced by compulsory schooling centered on cognitive activity and medical practice based on scientific evidences. The body has played a more important role in recent years and appears to be a key factor of any biographical well-being


Stéphanie Dupont

Étudiante M2 à Paris 13/Nord

Tatouage et apprentissage de soi

Résumé

Le temps et la vie sont les premiers à poser leurs marques sur le corps. Aujourd’hui de nombreuses personnes modifient leurs corps volontairement. Dans le contexte de la société post-moderne, le corps devient support d’identité. Mais il est aussi moyen d’avoir une prise sur sa vie. Nous verrons comment le tatouage peut être une forme d’écriture, une inscription du biographique dans la peau.

Abstract

Life and times are the first to leave theirs marks on the human body. Today many people voluntarily choose to modify their bodies. In the context of our post modern society, the body tends to become a support of one’s identity. But it may also be a means of taking hold of one’s life. Therefore, we will see how tattooing may be a form of writing, as a biographical inscription on the skin.

Michel Manson

Professeur en Sciences de l’éducation à Paris 13/Nord

Centre de recherche interuniversitaire EXPERICE (Paris 13/Nord-Paris 8/Saint-Denis

Les jeux physiques (16e-20e siècle) : de l’éducation motrice informelle à la récupération pédagogique

Résumé

Les jeux physiques sont, aux 16e-17e s, une éducation motrice informelle, d’abord pensée en termes d’exercices, puis d’adresse. Au 18e siècle on réfléchit à la progressivité de cette éducation, qui pénètre à l’école, au XIXe siècle, la IIIème République exploitant pédagogiquement les jeux physiques traditionnels.

Abstract

The physical plays are, in the 16th-17th centuries, an informal education, initially thought in terms of exercises, then of address. On the 18th century one thinks of the progressiveness of this education, which penetrates in school, in XIXe century. The Third Républic used pedagogically these traditionnal games.

Charles Suaud

Professeur en Sociologie à l’Université de Nantes

Directeur du Centre Nantais de Sociologie (CENS), E.A. n°3260)

Former et subvertir par le corps. La double conversion des prêtres-ouvriers

Résumé

En suivant les itinéraires de prêtres-ouvriers de la première génération (entrés au travail avant 1954), on cherche à comprendre comment des laïcs convertis une première fois en devenant prêtres, connaissent une deuxième conversion en se faisant ouvriers à vie. La thèse avancée est de dire que c’est par cet engagement corporel dans le travail ouvrier que ces prêtres ont réalisé une subversion religieuse et théologique qui leur valut d’être condamnés. On trouverait des processus analogues de subversion par le corps dans le parcours d’intellectuels.

Abstract

Following the path of the worker priests of the first generation (who began working before 1954), on may try to understand how these laymen who had already been converted once by becoming priest chose to be converted again by becoming workers. The argument put forward consists in saying that through this bodily investment in their job as workers, these priests were at the origin of a real religious and theological subversion for which they were condemned by Rome. One could find similar processes of subversion through the body in the path of intellectuals. Nevertheless, these practical revolutions are efficient only if they rely on carefully thought over theoretical work.

Christoph Wulf

Professeur en Sciences de l’éducation à la Freie Universität Berlin

Directeur du Centre interdisciplinaires d’anthropologie historique et culturelle de Berlin

Le corps comme médium de l’apprentissage. Mimésis, performativité et rituel

Résumé

En tant qu’il est le support du savoir pratique nécessaire à l’activité sociale, le corps humain est un médium essentiel de l’apprentissage. L’acquisition du savoir pratique repose sur les processus mimétiques mis en œuvre dans la participation aux actions rituelles. Par leur dimension performative, la mise en scène et la représentation des corps dans les rituels contribuent à produire l’ordre et les formes de la vie sociale.

Abstract

In this contribution the argument is developped, that the human body is an important medium of learning. The often underestimed importance knowledge is leant in body based mimetic processes. Pratical knowledge is necessary for social acting and for the mise-en-scène and the staging of the body in rituals producing communities social order and transition.