Le Journal des Chercheurs

Accueil > Le JOURNAL des Chercheurs > Éducation contemporaine > Le formateur d’adultes comme homme à venir

Le formateur d’adultes comme homme à venir

lundi 14 février 2005, par René Barbier

Synthèse

article entier http://www.barbier-rd.nom.fr/formateur.html

Les propos tenus dans cet article s’appuient sur mon cheminement intellectuel et spirituel depuis quarante ans, et dans la formation permanente des adultes, en tant que responsable pédagogique d’un diplôme universitaire de formateurs d’adultes (dufa), depuis une vingtaine d’années à l’université Paris 8.

Le formateur d’adultes est un éducateur qui a questionné les images de l’instructeur, de l’enseignant et du formateur chez lui. La société éducative de son temps lui en a inculqué les représentations essentielles et fonctionnelles. Il a dû opérer une sorte d’arrachement culturel pour se former lui-même, par le biais de quelques rencontres humaines et sociales "d’hommes remarquables" et souvent marginales.

Il est passé par plusieurs types d’interrogation lors de son autoformation : un questionnement sur les savoirs, un questionnement sur les savoir-faire, un questionnement sur le savoir-se-situer et un questionnement sur le savoir-être.

Trois types de doutes l’animent en permanence :

1. Un doute scientifique sur les savoirs qui prétendent rendre compte du réel humain.

2. Un doute méthodologique sur la " bonne méthode " pour approcher le rapport au savoir, au savoir-faire, au savoir-se-situer et aux savoir-être chez les formés.

3. Un doute ontologique qui le questionne lui-même sur sa propre identité et sa propre connaissance de ce que veut dire " vivre et mourir".

En tant qu’éducateur, il cherche à articuler, dans une dialogique radicale, les multiples savoirs et la connaissance de soi. Cette dialogique radicale met en liaison, d’une part, le sens de la méditation sur la non-pensée et sur le non-être et, d’autre part, le sens de la culture tissée par les multiples savoirs sociaux, économiques, politiques, philosophiques, religieux, scientifiques, artistiques et littéraires.

Ce faisant, il se découvre comme un chercheur et un passeur de sens qui chemine dans un " procès" de création et de finitude, de structuration, déstructuration et restructuration du monde.

À l’issue de ce cheminement d’actualisation et de potentialisation du silence intérieur et de l’activité extérieure, il se transforme et atteint un point T d’existence où il dépasse le désir de former et de se former, pour simplement être dans l’instant et la présence à soi-même, à l’autre et au monde, et dans la vie et la mort comme double mystère indissociable.

À ce moment d’existence, il devient " ouvert " à tout ce qui surgit, dans une poétique existentielle qui l’anime en permanence pour le meilleur et pour le pire.

Intégralité de l’article
Traduction en anglais : The adult teachers, men in the making
Traduction en espagnol : El formador de adultos como hombre por venir

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?