Le Journal des Chercheurs

Accueil > Le JOURNAL des Chercheurs > Poésie et créations artistiques > Sous la pierre du présent

Sous la pierre du présent

lundi 5 janvier 2015, par René Barbier

Tout à coup l’orage boit le jour
L’avenir se retire couleuvre grise
Sous la pierre du présent

Nous avançons cependant
Sans même savoir ce qui se brise
Rien n’est joué nous sommes vivants

Le chemin se courbe
L’horizon fait merveille

Tu me donnes ta main de groseille
Pour sauter par dessus les haies

Nous courons enfants de demain
Vers des forêts sans courroux

Nous chantons détachés
De nos tristesses

Nous entrons dans nos sources
Tout nus comme l’éclair


Illustration : "Joie", dessin numérique