Le Journal des Chercheurs

Accueil > Le JOURNAL des Chercheurs > Poésie et créations artistiques > La preuve par trois

La preuve par trois

lundi 15 octobre 2012, par René Barbier

image 239 x 373

Ce poème, publié en 2009 dans ce "Journal", a été proposé comme illustration finale du séminaire sur "sagesse et éducation" du 13 octobre 2012 (Université Coopérative de Paris)


à Xavier Beaudouin

Il est venu

Il n’a pas vaincu

Il est advenu

 

Derrière la mort la neige

Derrière la neige la blancheur

Derrière la blancheur c’est Elle

L’Inconnue

 

Entrer dans le savoir

Foudroyer le savoir

Approcher le non-savoir

 

Il y a l’emprise

Il y a la méprise

Il y a la surprise

 

Croire changer le monde

Croire se changer soi-même

Abandonner le croire

 

Partir pour ne plus être ici

Etre là-bas pour découvrir le semblable

Revenir pour savoir être ici

 

S’emmurer dans le Temps

S’illusionner dans la durée

Naître à l’instant

 

Savoir être mobile

Découvrir l’immobile

Etre ni mobile ni immobile

 

Nommer la chose

Vivre la chose

Trouver le vide de la chose

 

D’abord les yeux

Ensuite le coeur

Enfin la main

 

Vivre avec l’arbre

Découvrir la forêt

Aimer la Terre entière

 

Commencer par la source

Poursuivre par la rivière

Atteindre l’Océan

 

Aimer la femme

Contempler l’enfant

Connaître la fin de l’histoire

 


Illustration : Double forme, dessin numérique de René Barbier, octobre 2012,

Xavier Beaudouin a suivi le cursus de DUFA de l’université Paris 8 il y a 20 ans. Il venait d’une grande école de commerce. La formation reçue dans le DUFA a modifié profondément le sens de sa vie. ll s’est ouvert à l’écologie politique. Je lui dédie cette suite de petits poèmes en échange symbolique au cadeau qu’il vient de me faire, le magnifique film "Nos enfants nous accuseront" de Jean-Paul Jaud (éd. J+B Séquences)-courriel : CONTACT@JPLUSB.FR. Ce film relate l’histoire écologique de la commune de Barjac dans le Gard animée par un maire conscientisé, qui a développé une cantine scolaire de produits entièrement "bio" et dont l’exemple commence à faire des émules à travers le pays.

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?