L'enfant intérieur
 
 
 
 


 
 
 
 

C'est un enfant qui prend le jour

pour en faire sa cabane de feuillage

Il arrive à l'horizon de la mémoire

sans aucun bruit

sans aucune page
 
 

Il n'a rien à nous dire
 
 

Il est la Présence même
 
 

Il éclate de tous les rires de la terre

C'est un enfant pareil à la mer

et pourtant c'est un enfant soleil

Il fait chanter toutes les colombes

Il adoucit les serpents du rouge vif

Il boit la rage et donne le rêve
 
 

Un jour nous le rencontrerons

Entre deux portes

coquille de l'instant

Il arrêtera notre visage

Il prolongera notre regard

dans la surprise du torrent

Nous prendrons le temps du partage
 
 

C'est un enfant qui arrondit l'espoir

pour le faire rouler et bleuir le monde

Il est la femme et il est l'homme

entrelacés

Hélice de toute vie

Avec lui nous devenons plus humains
 
 

Avec lui

fulgurante

l'existence est royauté
 
 

René Barbier (novembre 99)