Contempler la mer

Quand elle s'enflamme

Sur un rocher
 
 

Etre le cri d'une mouette

Qui aiguise le tranchant

Du petit jour
 
 

Parvenir à la frontière

Où le soleil fait le dos rond

Savoir finir d'un seul coup
 
 

Laisser partir son enfant

Très loin

Dans la flot de l'univers
 
 

Changer de cap et sourire

A la poussière finement déposée

Sous la voûte de l'instant
 
 

Laisser la mémoire où pullulent

Les fourmis du Temps
 
 

Regarder le vent du large

Surprendre les ombres bleues
 
 
 
 

René Barbier