Rapport sur la mission à Pékin des Professeurs Alain COULON (Directeur de l'U.F.R. 8) et René BARBIER (Responsable de la formation de deuxième cycle, Sciences de l'éducation, Université Paris 8)

 

Nous avons effectué une mission pour notre université et le Ministère des Affaires étrangères du 03/10/98 au 16/10/98. L'ensemble de cette mission a été coordonné avec beaucoup d'efficacité par Monsieur Bernard FERNANDEZ, chercheur associé au Laboratoire CRISE (dirigé par le Professeur René BARBIER à l'Université Paris 8), résidant à Pékin.

Invités par Messieurs QU Heng Chang, directeur du département d'Éducation comparée de l'Université Normale de Beijing et LI Shou Fu, directeur adjoint, nous avons participé à la Deuxième Conférence Asiatique d'Éducation Comparée qui s'est tenue du 7 au 9 octobre 1998 à l'Université Normale de Beijing et prononcé deux conférences dans cette université.

Monsieur BARBIER avait déjà, en novembre 1997, dispensé deux conférences informelles à l' Université Normale de Beijing et à celle de Beida, avant de partir pour la Corée où il était invité à faire une conférence sur L'influence du conflit de valeurs Orient/Occident dans l'éducation familiale à la fin du XXe siècle : questionnements et perspectives en liaison avec la question de la mondialisation dans le cadre de la Korea Association of Family Welfare Department of Child Welfare, Sookmyung Womens'University, (Séoul, Korea (140-742), 1er novembre 1997).

En octobre 1998, il a été invité à prononcer une communication dans le cadre de la Deuxième Conférence Asiatique d'Éducation Comparée.

 

Les thèmes de nos interventions ont été respectivement :

- René BARBIER : « Valeurs occidentales, sens de l'éducation et mondialisation à la fin du XXème siècle » (dans le cadre de la Deuxième Conférence Asiatique d'Éducation Comparée);

- Alain COULON : « La formation des enseignants en France aujourd'hui » (Université Normale de Beijing, Institut I.E.I.C);

- René BARBIER : « La formation des formateurs : exemple de l'Université de Paris 8 » (Université Normale de Beijing, Institut I.E.I.C).

 

Nous avons également visité une école chinoise ainsi qu'un institut de formation dans lequel enseigne Monsieur XING Ke Chao, professeur d'éducation comparée et de français, médiateur et instigateur d'une présence française à cette conférence.

 

Très brièvement notre planning a été le suivant :

 

du 03 au 06 : prise de contact avec les universitaires chinois

du 06 (soir) au 09 : Deuxième Conférence Asiatique d'Éducation Comparée, accueil à l'Université Normale de Beijing le 6 au soir (où nous étions hébergés)

10/10 : visite officielle de la Grande Muraille et des tombeaux Ming, invitation au banquet de la Conférence.

11/10 : visite de la cité Interdite et du Temple du Ciel.

12/10 : visite d'institutions scolaires chinoises : maternelle, primaire, lycée ;

12/10 : rendez-vous avec Son Excellence Monsieur l'Ambassadeur de France en Chine.

13/10 : Matinée : communication d'Alain COULON et de René BARBIER à l'Institut I.E.I.C.

Après-midi, réflexion avec les professeurs de l'institut à propos des échanges futurs avec l'Université Paris 8 en présence de Monsieur Francis JOSEPH, attaché linguistique à l'Ambassade de France.

14 : le matin, visite de l'Institut de Monsieur XING Ke Chao : échanges avec les professeurs et coopération possible.

14 : après midi et 15 : nouveaux contacts avec des intellectuels chinois et le milieu francophone français.

16 : départ pour Paris.

 

Nous avons été reçus par son Excellence Monsieur Pierre MOREL, Ambassadeur de France à Pékin, avec qui nous avons pu échanger sur la francophonie, d'une part, et sur les perspectives de coopération entre l'Université Paris 8 et l'Université Normale de Beijing. Nous avons constaté une large connivence, tant sur le fond que sur la forme, avec le point de vue de Monsieur l'Ambassadeur, sur la coopération entre la France et la Chine dans le domaine de l'éducation.

 

 

Résultats de la mission

 

Nous revenons avec un projet d'accord entre l'Université Normale de Beijing (I.E.I.C.) et l'Université Paris 8 (Sciences de l'éducation) de toute première importance pour les échanges universitaires franco-chinois en Sciences de l'éducation.

LE PROJET

Ce projet se résume en cinq points.

 

1. Échanges d'enseignants-chercheurs français et chinois pour une durée de trois ans reconductible.

Dans un premier temps (année 98-99) : envoi de quatre enseignants chinois de l'Université Normale de Beijing (dont un traducteur), dont le séjour, pour un mois, sera pris en charge par le Ministère des Affaires Étrangères ; et de deux enseignants de l'Université Paris 8 (Sciences de l'éducation) dont le séjour, pour un mois, sera pris en charge par l'Université Normale de Beijing. Dans les deux cas les frais de voyage seront à la charge des autorités légitimes des pays d'origine (pour les Français, le Ministère des Affaires Étrangères, via une subvention annuelle de 30 000 F versée à l'Université Paris 8, prévue pour couvrir également les frais de maintenance du site Web : cf. infra). En 1999-2000, trois enseignants chinois viendront en France et deux enseignants français se rendront en Chine. En 2000-2001, nous retrouvons la parité : deux enseignants chinois et deux enseignants français.

 

2. Co-tutelle de thèse

Un étudiant chinois francophone pourra obtenir une bourse de séjour du Ministère français des Affaires Étrangères, pour neuf mois, afin de venir en France, à l'Université Paris 8, pour parfaire sa recherche en éducation, le voyage étant à la charge de l'Université Normale de Beijing. Les universitaires chinois s'engagent à faire leur possible pour qu'une réciprocité soit possible et qu'un étudiant français puisse également bénéficier d'une même proposition de la part de la Chine.

 

3. Échange de documents écrits, de revues, de travaux de recherche entre nos deux universités. Ces travaux pourront transiter par le site Web « Marco-Polo » que nous allons instituer.

 

4. Création du site Web « Marco-Polo » (Asie-France-Éducation) à mettre en place dans le cadre du département des Sciences de l'éducation de l'Université Paris 8, sous la responsabilité scientifique et pédagogique du Professeur René BARBIER.

 

Ce site, dans un premier temps, sera entièrement consacré aux liens établis avec la Chine et l'Université Normale de Beijing. Tous les textes seront édités électroniquement en français et en chinois, avec un résumé en anglais. Nous envisageons, à moyen terme, une publication « papier » du bulletin électronique du site. La problématique générale du site tournera, en particulier, autour des rapports entre tradition et modernité en éducation en ce début du XXIe siècle.

A plus long terme, le site « Marco-Polo » s'ouvrira à d'autres pays d'Asie concernés par la francophonie et l'interculturalité universitaire (Inde, Corée, Japon, Viet-Nam).

 

5. Envoi de consultants-experts en formation de formateurs

Des universitaires français, experts dans le domaine de la formation de formateurs, pourront venir aider les universitaires chinois, à leur demande, à créer une formation universitaire de formateurs d'adultes.

 

Saint-Denis, le 9 novembre 1998

 

Alain COULON

René BARBIER