Mère

A Sunmi Kim, en Corée, pour sa mère


Douceur de l'ombre et caresse de la fleur

Nous sommes reliées de l'autre côté du monde

Je suis ta fille surprise par la mutation du cur

Je te vois dans tes régions presque bleues

Je t'écoute comme un vol d'oiseau sauvage

Je suis près de toi Mère

Je vibre avec toi jusqu'à la fin des temps

Ton souffle c'est ma symphonie

Ton visage c'est ma chaumière

Maman

Je laisse mes pensées t'enrouler de leur menthe

Je laisse mes mains déposer leurs ruisseaux

Maman

Je te vois sur ton tapis volant

Je suis une aile à côté de toi

Ton silence est mon écrin

Ton visage est mon royaume

Mon regard est ce lien qui unit

La nuit au petit jour

Je veux te dire un seul mot sans pourtour

Un mot porteur d'une autre naissance

Un mot dépourvu de toute peur

Un mot qui change le désespoir en racine

Maman

Ce mot est l' horizon sans ravin

Ce mot traverse l'univers d'un seul jet

Ce mot engendre des constellations

Entends-le Maman

Aujourd'hui il est pour toi

Je t'aime

Octobre 2000