Le passeur
 
 

à Jacques Ardoino
 
 

Dans la clarté diffuse d'un jour presque sans preuve,

l'invisible nous porte, irrésolu passeur.

Paul Chaulot
 
 
 
 

Entre un félin et toi

De subtiles alliances

Supposent de questionner

Le doux frisson du sens
 
 

Griffes dans les mantilles

Rondeurs sous la caresse

Le chat est la brindille

Plantée dans la paresse
 
 

Ni maître ni esclave

Ni ombre ni lumière

Le moindre bruit le lave

De son sommeil de pierre
 
 

Tu seras le passeur

De sa tranquillité

Dans l'image marine

De son corps alité

Surgira l'Eclaircie

La profondeur de l'Autre
 
 

René Barbier, le 28 juin 1995