Impossible d'écouter sans mourir

Le vent ne s'éternise pas dans la pierre

L'écoute est une eau furtive

Si j'écoute ta peau je la fais mienne

là où je ne suis plus

Jouïr c'est l'écoute extrême

La découverte du plus rien

Nous parcourons l'envers

Nous chevauchons l'éclair

qui chemine dans tous les fruits
 
 

Nous sommes main dans la main
 
 

René Barbier