Elle

Elle se colore d'un peu de ciel

Elle rapproche l'arbre et l'oiseau

Demain s'aiguise de son sourire

Hier grille toutes ses ronces

Elle se donne à aujourd'hui

Dans la chaleur des mots d'amour

Elle est plus belle qu'un roseau

Elle porte la nuit en bandoulière

Ne cherchez pas à l'endormir

Ne faites rien pour la détruire

Ne mettez pas sa vie en laisse

Elle est l'herbe dans le charbon

Elle est la rose dans le métal

Elle est la main que l'on délivre

Elle est la peur qui tombe en ruine

Si vous croyez en ses régions

Vous irez boire dans les pétales

Vous écrirez sur un diamant

Retenez bien comme elle se nomme

Liberté la Rouge et

Liberté la Femme

Paris, 2001